De Pesoa à FOMO

Nous accueillons aujourd'hui FOMO devant la caméra de Monart Magazine.

A l'origine du collectif Eddie Hyde qu’il a créé avec 3010 en 2009, l'artiste parisien, alors connu sous le nom de Pesoa, a ensuite sorti plusieurs projets comme I am a Dream (2012), Advena (2013), Arena (2015) ou encore Supra (2016).

Aujourd’hui, accompagné du 1375 et de Kreme, il revient avec un nouveau nom. Lorsqu’on lui demande pourquoi ce changement, FOMO nous répond qu’il voulait tout recommencer : un nouveau nom, une nouvelle image, repartir à zéro. 

"FOMO [...] c'est l'acronyme de Fear of Missing out. Pour moi ça veut dire beaucoup car je parle beaucoup du temps dans mes textes. Parce que je suis là depuis longtemps, j'ai peur de ne pas avoir assez de temps pour faire ce que je dois faire."

Louise K. Mambi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *