Rencontre avec Bruni Makaya

Nous avons rencontré Bruni Makaya, jeune acteur et musicien, à retrouver dans la série l'Absente disponible sur France 2. Au cours d'une intéressante conversation, l'artiste nous a parlé de ses débuts, de sa vision de la comédie ainsi que de sa musique.

Interview à découvrir ci-dessous

Crédits

Photographe  : Louise K. Mambi

Tu as fait tes débuts officiels dans la série Irresponsable diffusée sur OCS. Est-ce que tu avais pris des cours de théâtre ou de comédie avant ?

Oui ! J’ai obtenu mon premier rôle dans cette belle série aux côtés de Théo Fernandez et Sébastien Chassagne. C’était assez court mais je me suis éclaté, ça m’a permis de découvrir un plateau de cinéma pour la première fois ! Sinon, non je n’avais jamais pris de cours de théâtre avant. Mais par contre après avoir rencontré mon agent, elle m’a conseillé des petits stages pour perfectionner mon jeu qui je pense à l’époque était un peu fragile.

Est-ce qu’il y a un film ou un acteur qui t’a donné envie de t’intéresser à la comédie ?

J’ai toujours regardé des films depuis tout petit, j'étais un grand grand fan des premiers Spiderman, ceux interprétés par Tobey Maguire. C'était peut-être une envie que je ne connaissais pas encore... Mais sinon non je n’avais jamais pensé être acteur.

Tu as depuis participé à plusieurs projets : Cinéma, séries... dans des rôles très différents. Quel type de personnage préfères-tu interpréter ?

J’aime jouer des personnages qui ne sont pas forcément proches de ma vraie personne. Comme par exemple le rôle de Lucas dans l’école de la vie où je joue un élève paraplégique. C’est tellement plaisant de se glisser dans la peau d’une personne tellement différente de nous le temps d’un tournage. Essayer d’apprendre à penser ou à bouger comme le personnage l'aurait fait.

Comment choisis-tu les rôles dans lesquels tu joues ? Est-ce l’intuition ?

Je pense qu’il y a beaucoup d’intuition, du style « Ah tiens je pense que ce personnage pourrait me correspondre ». Ou sinon des fois il y a des rôles où je me dis que ce serait un challenge intéressant de le jouer, car c’est très loin de moi donc pourquoi pas.

Qu’aimerais-tu voir plus dans le cinéma/la télévision française ?

J’aimerais voir beaucoup plus d’acteurs qui me ressemblent ou qui ressemblent à n’importe quel autre jeune français ou française de mon âge, des acteurs issus de la diversité à qui on devrait donner la chance de jouer toutes sortes de rôles. J’aimerais que ces profils ne soient pas cantonnés seulement à certains types de rôles ou d’histoires... Je pense que ça rajouterait un petit coup de fraîcheur à notre paysage audiovisuel. Mais c’est déjà un peu en train de changer et c’est très bien comme ça !

 La musique est une chose que tu as toujours fait ?

J'ai toujours écrit des textes dans mon coin sans vraiment les partager. Mon premier texte, j’ai dû l'écrire à l’âge de 12 ans. Mais sinon j’ai commencé à enregistrer mes premiers sons il y a tout juste deux ans. C’est une autre passion, c’est très différent mais ça se rejoint. J’espère en faire encore très longtemps et pouvoir continuer à partager mes sons.

Tu as choisi un nom d’artiste pour ta musique. C’est important pour toi de séparer l’acteur et le musicien ? D’ailleurs, d’où vient le nom de Brunsko ?

Je ne sais pas si c’est forcément important, mais c’est vrai que j'ai tenu à dissocier les deux car je pense que ce n’est pas forcément bon de tout mélanger, je pense que je serais le premier à m'y perdre. Mais en tout cas j’aime beaucoup avoir ces deux casquettes. Le nom Brunsko vient de mes coéquipiers quand je jouais au foot plus jeune... On me l’a sorti quelques fois, du coup c’est resté et puis c’est le premier nom qui m’est venu à l’esprit aussi (rires).

Quelle est la suite pour toi côté musique ? Un album ?

Pour l’instant je continue à sortir des singles pour bien faire découvrir mon univers et oui pourquoi pas un projet un de ces quatre ! J’ai eu la chance de faire ma première scène début septembre, c’était incroyable et ça m’a beaucoup touché. J’espère en refaire une très rapidement !

Et côté comédie ?

Il y a la série L’absente de Karim Ouaret disponible sur France 2, puis il y a La Tour d’Assitan le prochain film de Guillaume Nicloux qui est encore en post production... donc pour une sortie prochaine.

Louise K. Mambi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *